Eliminatoires CAN 2017 : Mauritanie-Gambie, probablement à Saint Louis en mars 2016

mercredi 23 décembre 2015
par  admin

Le stade Mawade Wade de Saint-Louis, dans la capitale nord du Sénégal, fait partie des infrastructures sportives ciblées par la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) pour le match devant opposer en mars la Mauritanie à la Gambie, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017, a appris l’APS.

"Nous sommes en train d’étudier les recours possibles au cas où on ne peut pas mettre sur pied des tribunesmodulaires au stade Cheikha" de Nouakchott, a déclaré le président de la FFTIM, Ahmed Yahya, dans un entretien avec l’APS.
Selon M. Yahya, ce stade situé à quelques mètres du siège de la Fédération mauritanienne de football, n’est pas aux normes pour accueillir des rencontres internationales..
Quant au stade olympique qui abritait jusque-là les matchs des Mourabitounes, il est fermé jusqu’à nouvel ordre pour cause de réhabilitation.
Jouer à Saint-Louis "sera très avantageux" pour la Mauritanie, a dit le président de la FFRIM, soulignant qu’en plus de la proximité géographique, cette ville sénégalais "était la première capitale de la Mauritanie" et du Sénégal, avant les indépendances.
"Nous serons comme chez nous dans cette ville", a indiqué le jeune dirigeant, qui attend la réaction des autorités de son pays au sujet de cette rencontre éliminatoire de la CAN 2017.
Le stade Mawade Wade, dans lequel reçoivent la Linguère de Saint-Louis et Ndar Guedj, a abrité récemment le tournoi de l’UFOA (Union des fédérations ouest-africaines de football) A.

Deuxième de son groupe après une victoire convaincante contre l’Afrique du Sud 3-1, en septembre dernier, pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017, l’équipe mauritanienne se dirige vers une double confrontation contre la Gambie dans la course à la qualification à la CAN 2017.
"C’est une double confrontation qui pèsera lourd dans le décompte final, d’où la nécessité de bien préparer la manche aller", a expliqué Ahmed Yaya, qui vise une qualification historique de son pays pour la phase finale de la CAN 2017.
"En cas de bons résultats contre la Gambie, on peut envisager à domicile une finale contre le Cameroun qui nous avait battu difficilement (0-1) lors de la première journée", a rappelé le jeune dirigeant.
Dans le cadre de ses activités, la FFRIM avait organisé vendredi dernier, la deuxième édition de ses Awards, une initiative visant à récompenser les meilleurs footballeurs et dirigeants mauritaniens.
Des internationaux africains à la retraite, dont le Tunisien Adel Sellimi ainsi que les Sénégalais El Hadj Diouf, Khalilou Fadiga et Alassane Ndour avaient été invités à cette cérémonie, de même que le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor.
Source : APS


Commentaires

Derniers articles


   Football  

Cérémonie AITEO CAF AWARDS 2017 : Ahmed YAHYA désigné, meilleur dirigeant sportif en Afrique !

Le président de la FFRIM interpelle la FAF Deux joueurs Mauritaniens de l’US Biskra bloqués par leur club


   Basket  

Basket-Ball 3X3 ‘’Une discipline qui fait son chemin’’

Association Basket pour tous : Camp d’entrainement Pour un renforcement des capacités à la base


   Lutte  

Lutte traditionnelle Trois combats de choc

Lutte Roi Des Arènes : La Confirmation En 2min30


   Hand ball 

Tournoi de Hand-Ball Lamine Sangharé, accompagne la discipline

IHF TROPHY 3ème EDITION


   Autres sports  

Championnat de Kata : Un record de médailles

Arts martiaux : Yama- Tsuki Karaté Club : La performance de la gagne !!