Le président de la CAF chez Roch Kaboré

dimanche 6 août 2017

Arrivé à Ouagadougou dans la soirée du 3 Aout 2017 pour une visite de travail de trois jours, le président de la Confédération africaine de football (CAF) est allé saluer, ce vendredi 4 août 2017, le président du Faso, Roch Kaboré. Ils ont parlé de l’avenir du football burkinabè et africain.


L’avenir du football débattu au haut niveau. C’est ce qui s’est passé ce vendredi lorsque le Président du Faso a reçu en audience le patron de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad. Présent à Ouagadougou pour une visite de travail de 72 heures, il est allé saluer le chef de l’Etat et le remercier pour l’invitation qui lui a été adressée. « Je tiens à remercier le président du Faso de nous avoir invité au Burkina. On s’était déjà rencontré en Egypte pendant le mois de Ramadan. Il avait exprimé son souhait de nous voir au Burkina. Malgré notre calendrier très chargé au niveau de la Confédération, nous ne pouvions qu’honorer cette invitation », a indiqué le président de la CAF à sa sortie d’audience.
Promouvoir une saine collaboration avec le politique


Elu à la tête de la CAF par les responsables des différentes fédérations, Ahmad Ahmad entend apporter des réformes dans le milieu du football africain. Convaincu que cela ne peut se faire sans l’aide du politique, il entend encourager une coopération soft avec les autorités des différents pays du continent. « Je suis venu avec une forte délégation pour honorer cette invitation. Pendant ma campagne, j’avais déjà dit mon engagement à coopérer avec les autorités politiques du continent. Nous ne pouvons pas développer le football sans une collaboration saine avec nos dirigeants », a-t-il ajouté.


A l’issue de son entretien avec Roch Kaboré, le président de la CAF a salué la bonne collaboration qui existe déjà entre la FBF et les autorités politiques. Il s’est dit réconforté car le président du Faso a de grandes ambitions pour le football national. « Le président du Faso a manifesté son engagement et celui de son gouvernement à soutenir le football au Burkina. Ce sont des choses que vous vivez. Car même si on est loin, on s’informe sur les relations entre la fédération et les autorités. Pour l’instant, on n’a jamais été sollicité pour régler un problème entre la fédération et les autorités politiques. C’est au contraire une collaboration exceptionnelle qui existe ici. Cela est peut-être le reflet de la société car comme on le dit le Burkina est le pays des hommes intègres », s’est réjoui Ahmad Ahmad.
Un agenda chargé


Le Burkina Faso est l’un des premiers pays que le président de la CAF visite après son élection. « Le président du Faso faisait partie des premiers présidents qui m’ont invité à venir s’enquérir des réalités sur le terrain et des relations entre la fédération et les autorités politiques surtout de la situation du football avec à la clé la finale de la Coupe du Faso », a-t-il conclu.
Durant son séjour, il aura une séance de travail avec les membres de la FBF. Il devra également assister aux finales de la Coupe du Faso Dames et Hommes et animer une conférence de presse sur sa visite au Burkina.
Jacques Théodore Balima
Lefaso.net


Commentaires

Derniers articles


   Football  

Cameroun : Comité de Normalisation de la FECAFOOT

Coupe UFOA 2017 : 18 Mourabitounes appelés


   Basket  

Association Basket pour tous : Camp d’entrainement Pour un renforcement des capacités à la base

Maladies du cancer : La balle au panier pour porter le message


   Lutte  

Lutte traditionnelle Trois combats de choc

Lutte Roi Des Arènes : La Confirmation En 2min30


   Hand ball 

Tournoi de Hand-Ball Lamine Sangharé, accompagne la discipline

IHF TROPHY 3ème EDITION


   Autres sports  

Arts martiaux : Yama- Tsuki Karaté Club Un bilan apologique !

La FMSM organise une journée de sensibilisation sur les dangers de la route pour les enfants